Il est bon de se laisser enseigner ! Il est bon de recevoir et de partager ! Il est bon de comprendre, d'accepter, de retenir pour notre bien et celui des autres ! Oui, il faut faire la volonté de notre Dieu, et mettre en pratique en tout temps!

Servir Jésus !

Que faire pour les autres, comment et quand ?

Mais que faire pour eux, quoi dire et comment agir ? … Demandez à Jésus la meilleure approche ; l'approche la plus douce pour ne pas les offusquer, ni les offenser. Comment leur proposer Jésus, et quand le faire ? … Respectez leur réception : leur manière de faire, leur compréhension et leur degré d'instruction ; leur temps pour recevoir et leur désir de recevoir. Jésus ne bousculait personne : il se contentait de dire la vérité par des Enseignements. Il laissait la vérité éclairer leur intelligence, il laissait l'Amour agir ; il travaillait avec Amour, non dans le but de les abaisser ou de les ridiculiser. Il acceptait leur degré d'intelligence et il respectait ce qu'ils étaient ; sans les ridiculiser, ni les offenser et encore moins de les rabaisser. Il les traitait avec Amour, en amis et comme des êtres humains ; il leur expliquait par sa manière de voir les choses : comment ils doivent vivre ici-bas ? … Il les invitait à recevoir avec Amour ; s'exprimait toujours dans l'Amour et dans le but de les attirer à Lui. Il ne faisait rien dans le but de les repousser ou de les bousculer. Sommes-nous prêts à faire de même pour eux, et pour aider Jésus à poursuivre son Oeuvre ? … La religion a fait bien des dégâts, et tous se sont fait des religions et des enseignements différents de ce que Jésus nous a expliqué : même que plusieurs sont loin de refléter l'image de Jésus !

(Hébreux 13.9 a : Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères ; car il est bon que le cœur soit affermi par la Grâce, …) (1 Timothée 4.1-7 : Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété ; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue. Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants.) (Marc 7.7-9 : C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.)

(1 Corinthiens 6.19-20 : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.) Nous n'avons pas compris que Jésus ne veut pas de religion, et nous ne sommes pas là pour sauver le monde ; mais pour les aider par notre expérience et notre savoir. Jacques 1.27 : La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.) Jean 4.23 : Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.) Jésus nous enseigne dans ce but : Jésus n'est pas venu pour condamner, mais pour sauver le monde. (Jean 12.46-50 : Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en Moi ne demeure pas dans les ténèbres.  Si quelqu’un entend mes Paroles et ne les garde point, ce n’est pas Moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes Paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. Car je n’ai point parlé de Moi-même ; mais le Père, qui M’a envoyé, M’a prescrit Lui-même ce que je dois dire et annoncer. Et je sais que son Commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.)

Où avons-nous pris notre expérience : des hommes ou de Jésus ? Est-ce que c'est JÉSUS qui nous la donnée ou avons-nous été influencés par les forces du mal ? Jésus est le plus expérimenté de tous : il est venu en ami pour nous conseiller avec AMOUR, il nous a aidés et délivrés, oui il nous a sauvés à la croix ! Sachez aussi : que celui qui est expérimenté, se doit de conseiller dans l'Amour celui qui ne les pas. Jésus utilisait des histoires, des faits imagés pour expliquer toute chose ; il était délicat dans sa manière de parler, il parlait avec AUTORITÉ et parlait toujours en VÉRITÉ. Respectons ceci et n'oublions pas : que si l'instruction vient de Jésus, qu'il accomplira son Oeuvre. Il faut enseigner, aider et encourager, mais toujours selon la Volonté de notre Dieu ; en vérité, il faut se laisser enseigner d'abord ! Nous ne sommes pas meilleurs que les autres, nous ne sommes pas idiots non plus ; nous ne sommes pas pires que les autres, et nous ne sommes pas obligés d'être pires, non plus. Nous sommes ce que nous sommes ; nous avons tous quelque chose à apprendre aux autres et à apprendre des autres. Il faut se donner la main et recevoir en tout temps ; s'il faut partager, il faut reconnaître que l'expérience des autres n'est pas mauvaise à prendre, non plus. Il faut user de sagesse et ne pas se laisser influencer par n'importe qui ou n'importe quoi ; il faut s'ajuster aussi avec la vérité, et même concernant tout ce que nous recevons, entendons et vivons. Si nous ne connaissons pas la vérité : comment s'ajuster ? … Laissez les gens vouloir changer, ne les forcez pas ; ne leur arrachez pas leur croyance, mais démontrez-leur ce qu'est la vérité et ce qu'elle peut apporter dans leur vie.

Laissez Jésus accomplir son Oeuvre par la vérité et l'amour ; expliquez-leur aussi, ce que Jésus peut accomplir pour eux, et ce qu'il veut accomplir pour eux. Il faut les diriger vers Lui : sans les bousculer, ni les insulter sur leur manière de vivre ou de se confier. C'est une manière douce de les déconcentrer de leurs idées préconçues ; c'est une façon plus agréable d'attirer leurs regards sur Celui qui est mort pour eux : notre Frère Jésus ! Il faut se laisser enseigner pour recevoir tout ce qui vient avec ; ses Enseignements, son Amour, ainsi que toutes les vérités afin de les partager. Si nous ne pouvons pas changer les gens ; il faut savoir aussi que nous pouvons et devons  les aimer ! Que c'est à travers cet amour, notre expérience et notre savoir-faire et dire ; qu'ils vont recevoir et changer d'attitude, oui ils ont besoin de recevoir tout ce qui vient de Jésus. (2 Timothée 2.24-26 : Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles ; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience ; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté. )

Vous devez savoir aussi : qu'une bonne attitude est toujours appréciée et acceptée ; alors qu'une mauvaise attitude est toujours rejetée et critiquée. N'oubliez jamais : que les gens examinent beaucoup et jugent rapidement ; ils examineront votre manière de vivre et votre comportement aussi. Ils jugeront de votre attitude envers les autres aussi et si vous les aimez : ils recevront ! Et si vous les abordez avec amour, ils apprendront : comment il est doux et agréable d'être aimés ? … Les aborder autrement qu'avec l'AMOUR : ne fera que les éloigner, et ils repousseront votre amour ; ne faites pas peur aux gens par tout ce que vous vivez. Retenez ceci : vivez d'amour et laissez l'amour les transformer ; suivez l'Exemple que Jésus nous a donné, il nous a appris à aimer. Aimez et l'amour saura faire son Oeuvre ; oui, Jésus respectera ce qu'il vous a enseigné. Il viendra à votre secours et les aidera, afin qu'eux aussi regardent à Lui ; vous n'avez rien d'autre à faire que de regarder à Jésus. Ne leur ôtez rien, mais donnez-leur ce que vous avez reçu ; vous avez reçu de l'amour, de l'enseignement, des Commandements et une grande expérience. (Actes 3.6 : Alors Pierre lui dit : je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au Nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.) Faites valoir ce que vous êtes, en démontrant à tous ceux qui vous entourent ; ce que JÉSUS a fait avec vous, en vous et autour de vous, mais aussi par vous ! Le voulez-vous ? … Alors, laissez Jésus faire son Oeuvre. Jésus vous demande seulement, de les aimer et de leur enseigner à aimer. Comment ? … Par votre attitude, démontrez votre savoir ; parce que vous avez reçus la connaissance de Jésus et son Esprit vous a enseigné et éclairé. Qui vous a enseigné, qui vous a approché pour vous aimer : c'est Jésus ? Alors, il fera la même chose pour ceux que vous aimez, car ceux que vous aimez : Jésus les aime aussi !


***


N.B. que dans cette page : 1 message qui change à tous les 15 jours, le MARDI


Sois béni au Nom de JÉSUS, et bonne journée rempli de son Amour, de sa Paix et de sa Joie !

Tous les images et écrits ont des droits d'auteur.

Sois béni !

 Petite réflexion ! Que chacun doit ou devrait se demander aussi : lesquels sont vraiment mes amis ? … Ceux qui se disent mes amis sont-ils vraiment mes amis ? Parlent-ils en mal des autres, de moi et même de Jésus ? Peuvent-ils et veulent-ils aimer comme Jésus le demande ? Qui sont vraiment mes amis, et combien se le demandent aussi ? Est-ce que je suis du bon côté, dans la bonne gagne ? … (cercle d’amis) Est-ce que je fais comme eux, ceux qui persécutent, jugent et critiquent ? Est-ce que je comprends plus (+) ceux qui se disent être de bons amis, mais qui ne le sont pas ? Est-ce que je comprends mieux ceux qui sont les vrais amis ? (sincères, fidèles, ceux qui sont rejetés) Est-ce que je vois (discerne) la réalité et la vérité : l’amitié sincère de celle qui ne l’est pas ? Qui sont les vrais amis ? À qui dois-je faire confiance ? Est-ce que je connais vraiment ceux qui se disent : « être mes amis ? » Parmi eux : combien me sont fidèles, me respectent ? Combien me défendent, combien m’apprécient ? Combien ai-je d’amis en réalité, et combien sont de vrais amis, en vérité ?




Comment te traitent les amis de tes amis ou soit disant : amis ?...


Même si tu remarques que certains sont tes ennemis, ne les condamne pas ; n’entre pas dans le même vice ni le même cercle d’amis qu’eux ; car Jésus dit de prier pour ceux qui sont nos ennemis ! Alors qui sont mes ennemis, les faux amis ? …  Matthieu 5.44 : « Mais Moi, je vous dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. » Pense à cela, car ceux que tu dis : qui sont tes amis, le sont-ils vraiment ? Et ceux qui veulent l’être : le sont-ils aussi pour toi ? Pense à ce que Jésus a vécu, il avait peu d’amis et même au milieu de ceux qui L’aimaient et partageaient sa vie ; certains l’ont trahi, rejeté, condamné et renié ! Combien étaient vraiment sincères avec Lui ? Toi agis-tu ainsi devant les autres ? Es-tu un ami sincère pour les autres, ou si tu mets un masque et change de visage ? Tout dépend de la gagne avec qui tu es pour ne pas être remarqué, est-ce vrai ? … Jésus m’a même dit : crois-tu que les hommes sont tous honnêtes envers Moi ? … Il est écrit : que tout ce que nous semons nous le récolterons ! Oui tout nous revient ! Galates 6.7 : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » Choisissons nos amis et prions pour ceux qui ne le sont pas vraiment ! L’amitié, la vraie n’est pas toujours là où l’on croit parfois. L’amitié sincère existe-t-elle encore de nos jours ? Peux-ton vraiment faire partie de deux gagnes en même temps et garder son coeur pur et sincère ? Peux-ton faire confiance à ceux que nous disons : être nos amis ? Que peut-on faire pour eux ? … Réponse : la prière pour tous est efficace et à la demande de Jésus ! Message à réfléchir afin de pouvoir dire : être vrai, honnête, et vivre dans la vérité avec les autres, en tout temps : peu importe qui est sur notre chemin. Sois béni au Nom de Jésus !


Voici ce que l’Éternel m’a donné pour ceux qui se disent PROPHÈTE et qui ne le sont pas ; qui ne sont pas choisis NI envoyés par l’Éternel.

Un prophète !

« Qu’est-ce qu’un prophète ? Il dit ce que l’Éternel veut dire au cœur de l’homme ; non juste ce que l’homme désire entendre. Il obéit à Dieu, non à l’homme ; il vit pour son Dieu, non pour l’homme ; il est appelé et répond à son appel ; il ne reçoit pas les honneurs des hommes, mais de l’Éternel ; il n’obéit qu’à son Dieu et l’homme ne peut l’empêcher de recevoir NI d’obéir et partager. Il n’est pas accrédité par les hommes, mais par l’Éternel !


Toi, … es-tu aussi un prophète ? À qui obéis-tu, qui sers-tu ? Te laisses-tu induire en erreur par ton cœur, les hommes, le malin ? Est-ce qu’ils te dictent ta façon d’agir, de parler, de penser, de servir ; ou si tu n’appartiens qu’à l’Éternel et ne sers que Lui ? SI tu n’es pas appelé : ne te dis pas choisi par l’Éternel ; et si tu es appelé : tu seras envoyé par l’Éternel ! Il y a beaucoup de faux prophètes ; ne t’élève pas, Il abaisse les orgueilleux ; et l’Éternel punira les faux prophètes. Beaucoup sont là et disent être choisis, mais qui est choisi ? …

Toi, …l’es-tu ? Fais attention si tu te dis prophète et que tu ne l’es pas ! Fais attention, et si tu ne sais pas ou ne prends pas conscience de ce fait, de cette vérité ; réfléchis avant de te dire  PROPHÈTE ! L’Éternel punira les faux prophètes : Il ne bénit que ceux qui sont appelés, enseignés et envoyés par son Esprit ! »


Examine ces versets maintenant :


Matthieu 13.57 : « Et Il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. »

Deutéronome 18.20 : « Mais le prophète qui aura l’audace de dire en mon Nom une parole que Je ne lui aurai pas commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là sera mis à mort. »

Matthieu 7.15-23 : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ceux qui Me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le ROYAUME des CIEUX, mais celui-là seul qui fait la VOLONTÉ de mon PÈRE qui est dans les Cieux. Plusieurs Me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton Nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton Nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton Nom ? Alors Je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité. »

2 Pierre 2.1 : « Il y a eu de faux prophètes parmi le peuple ; de même il y a parmi vous de faux docteurs qui introduiront insidieusement des hérésies de perdition et qui, reniant le Maître qui les a rachetés, attireront sur eux une perdition soudaine. »

1 Jean 4:1 : « Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, (pour savoir) s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. »

Sois béni au Nom de JÉSUS !


***




Que faisons-nous en ce monde ? ...


Vous savez tout comme moi : que nous ne faisons pas la VOLONTÉ de notre Dieu sur terre. Que nous sommes ici pour aimer, alors nos paroles devraient être dans ce sens : remplies d'AMOUR ! Toutes discussions animées d'un esprit de dispute, de colère de jalousie, d'envie ou de moquerie ; devrait être exclue de notre vie et ne devrait jamais faire parti de notre vie. Tout ce qui est mal, ne devrait pas être utilisé par les Enfants de l'Éternel Dieu. Il est écrit dans la Bible : '' que c'est du cœur de l'homme que sortent les mauvaises pensées.'' (Matthieu 15.18,19)(Luc 6.45) Demandons à notre Dieu, de faire le ménage en nous ! Nous devons être et devenir de bons instruments pour l'Éternel Dieu ; afin de le servir et lui être utiles tout au long de notre vie sur terre, pendant notre voyage sur terre.

N'est-il pas écrit aussi : que la langue est un membre qui fait du mal ? (Jacques 3.5-8)                        
N'est-il pas dit aussi : qu'il faut la dompter, mais comment ?

Demandons à notre Dieu : de mettre un frein à notre bouche, plutôt que de dire des niaiseries, que d'êtres utilisés par les forces du mal et d'être sous l'influence du malin. Apprenons à préserver et dompter notre langue : de dire du mal pour ne parler que de l'amour. Il est écrit aussi : que si notre membre fait du mal, vaut mieux qu'il soit coupé pour ne pas périr, afin d'avoir droit à la Vie Éternelle. (Matthieu 18.8,9)(Marc 9.43-47)

Voulons-nous être retranchés de l'arbre de la Vie ?
Que chacun se demande : est-ce que je suis un bon membre ?
Est-ce que je fais partie du Corps de Christ ?
Suis-je une main secourable ?
Suis-je la bouche du Seigneur ou celle de Satan ?
Est-ce que mes mains bénissent, ou si je les utilise que pour faire le mal ?
Est-ce que mes yeux voient et remarquent les besoins des autres ?
Ou encore, si je me promène comme un aveugle ?
Est-ce que mes oreilles entendent le cri de ceux qui souffrent ?
Ou si je suis sourd devant la souffrance des autres ?
Suis-je sourd et muet Spirituellement ?

Oui, certains sont en parfaite santé physiquement mais Spirituellement, ils ont un handicap sérieux ; ils sont soit sourds ou muets ou encore les deux. Mais l'un comme l'autre, les empêche d'être un bon instrument pour notre Dieu et les empêche d'aider leur prochain.

Sommes-nous ainsi dans la vie ?
Étant les Enfants de l'Éternel Dieu, répondons-nous aux besoins des autres ?
Entendons-nous leurs cris et ressentons-nous leurs souffrances ?
Je suis un instrument et vous en êtes un aussi, mais combien sont utiles ou inutiles au Seigneur ?
Parmi nous, combien peut-il en utiliser ?

Pour tout ce qu'il doit et veut accomplir, il y en a trop hors d'usage ; très peu qu'il utilise selon leur état et encore là, il y a un gros travail à faire en eux, tout comme en nous tous. Mais, ne vous en faites pas : il le sait et ce n'est pas un problème de vous transformer, par contre de vous UTILISER c'est autre chose.

Mais cela dépend de vous, vous ne le saviez pas ?

Il fait son travail : il vous appelle, vous transforme, vous bénit et vous instruit ! Vous, vous devez faire le vôtre : répondre à son APPEL et chaque fois qu'il vous appelle. Oui, répondre à chaque fois qu'il a besoin de vous ; ou plutôt qu'il veut utiliser son instrument pour aider tous ceux qui crient à Lui et qui espèrent en Lui. Prenez comme exemple, aujourd'hui la journée qui commence et quelqu'un lui dit : '' Seigneur j'ai besoin de ceci ou de cela, aujourd'hui.''

Le Seigneur l'entend, mais il sait que c'est vous qui avez ce dont votre prochain a besoin, que ce soit du matériel ou un aide quelconque et vous ne répondez pas pour X raisons. Le Seigneur le sait, mais vous ne le comprenez pas ; il frappe à votre porte et pour X raisons, vous vous détournez ou ne répondez pas. Alors, celui qui a besoin se dit : '' mon Dieu n'a pas entendu, mon Dieu m'a oublié, mon Dieu ne m'a pas répondu.''

À qui la faute ?
Sachez que c'est la même chose pour vous : que direz-vous si votre prochain demeure sourd, muet  et aveugle devant notre Dieu et votre besoin ?
Moi, je ne voudrais pas être celui qui est responsable, et pourtant à certains moments donné ou un autre, je le suis, ne le sommes-nous pas tous ?
Oui, il peut utiliser quelqu'un d'autre, mais si c'est vous qu'il a choisi ou moi ou un autre ?
Ensuite nous disons : que nous voulons lui être utiles ?
Et nous pleurons parce que nous voulons des Bénédictions ?
Lui, il veut tous nous bénir, mais nous ignorons qu'il veut aussi nous utiliser pour en bénir d'autres ?
Vous ne le savez pas, ou vous ne le comprenez pas ; mais en réalité, vous ne le voulez peut-être pas vraiment ?

Servir, va au-delà de ce que vous pouvez penser ou imaginer ; vous êtes un être humain, mais vous êtes aussi un INSTRUMENT pour notre Dieu avant tout. Si vous ne l'êtes pas, vous serez sûrement l'instrument des forces du mal. Vaut mieux être celui de notre Dieu et pour le bien de tous ; pour le bonheur de tous, que celui du malin.

Êtes-vous l'instrument de notre Dieu ou si vous êtes l'instrument du malin ?
Êtes-vous un INSTRUMENT de bonheur ou de malheur ?

Plusieurs ne le voient pas ainsi, plusieurs ne se voient pas ainsi ; mais il n'en demeure pas moins que c'est ce qui se passe : le savez-vous, le comprenez-vous ?
Vous recevez et véhiculez soit les pensées de notre Dieu, soit les pensées du Diable : quel INSTRUMENT serez-vous ? (Matthieu 16.23-25)

Vous ne pouvez passer à côté, et vous ne pouvez échapper aux forces du mal ; ils rôdent et ne cherchent qu'à détruire et diviser le Peuple de notre Dieu. (1Pierre 5.8-9)(Jean 10.12-16) Si vous êtes de ceux qui divisent, RÉFLÉCHISSEZ ! Il est écrit dans la Bible que notre Dieu ne veut pas de loup dans la Bergerie. (Actes 20.29,31) Examinez sérieusement tous ces versets parce qu'il est écrit aussi : que toute discussion qui cause la division, les querelles et les disputes, qu'il faut les éviter. (2Thimothée 2.23,24)(Tite 3.9-11)

Serez-vous de ceux qui aident Jésus ?
Serez-vous de ceux qui veulent l'aider à réunir son Église ?
Serez-vous de ceux qui iront chercher les âmes perdues ?
Serez-vous de ceux qui travaillent pour le Royaume de notre Dieu ?
Ou serez-vous de ceux qui luttent et combattent le Peuple de notre Dieu ?
Serez-vous un Disciple de notre Dieu ou si vous serez au service de Satan ?

Réfléchissez, oui réfléchissez : parce que nous devons tous nous UNIR pour travailler en ce monde, mais uniquement pour notre Dieu. Cessez de vous craindre et de vous rejeter les uns les autres, cessez de vous fuir et de vous éviter ; parce que les Enfants de l'Éternel Dieu doivent se reconnaîtrent entre eux ! Si les Disciples de notre Dieu se remarquent à l'Amour qu'ils ont entre eux, alors nous devons nous reconnaître ainsi, entre nous. (Jean 13.35)

Êtes-vous un DISCIPLE et quel genre de disciple : celui de Jésus ou celui du Diable ?
Êtes-vous de ceux qui œuvrent pour le Royaume de notre Dieu ou pour le royaume de Satan ?
Avez-vous l'Amour de notre Dieu en vous ?

Si oui, voilà ce que vous devez faire : AIMER ! C'est votre mission : soyez Enfants de Dieu et ne résistez pas à l'APPEL de votre Dieu. Ne fuyez pas votre mission, mais levez-vous et servez votre Roi ! Faites valoir vos droits d'Enfants de l'Éternel Dieu ; prenez votre position et demeurez dans l'Amour, mais surtout vivez et partagez l'Amour de notre Dieu chaque jour.



L’unité du Corps de Christ !
C’est ENSEMBLE que nous devons servir Jésus !

Pourquoi tant de division ? 
Qu’avons-nous à gagner ?
Ne sommes-nous pas tous créés par notre Dieu ?


Si l’Éternel est notre Père et Jésus notre frère ; ne sommes-nous pas tous frères et sœurs ? Est-ce que nous vivons d’amour ?

Demandons à notre Dieu de changer nos cœurs et de nous unir ! Notre Dieu veut l’UNITÉ, mais nous que voulons-nous ? Et pourquoi tant de religions ? Nous devrions tous être en Jésus, NON ? … Et tous unis pour servir pour l’Édification de son Royaume ? Que dire de ce verset qui explique notre manière de nous diviser sans cesse ? Il est écrit dans le verset 1 Corinthiens 1.12-13 : « je veux dire que chacun de vous parle ainsi : moi, je suis de Paul ! Et moi, d’Apollos ! Et moi, de Céphas ! Et moi, de Christ ! Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? » Il est écrit aussi dans 1Corinthiens 3-4 : « Quand l’un dit : moi, je suis de Paul ! Et un autre : moi, d’Apollos ! N’êtes-vous pas des hommes ? » Oui une seule ÉGLISE : celle de Jésus Christ ! Il est écrit dans Actes 7.48-50 : « Mais le Très-Haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme, comme dit le prophète : le Ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. Quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, ou quel sera le lieu de mon repos ? N’est-ce pas ma Main qui a fait toutes ces choses ? »

Il faut savoir et ne pas oublier : que tout ce qui n’est pas ensemble, ne forme pas un tout, il faut demeurer ENSEMBLE, demeurer unis ! Il est écrit dans Matthieu 12.25-26 : « Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? » Il est écrit aussi dans Marc 3.24 : « Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister. » POURQUOI nous a-t-il avertis ? Il est écrit dans Jean 17.21-22, Jésus nous dit : « afin que tous soit un, comme toi Père tu es en Moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en NOUS, pour que le monde croient que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la Gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un COMME nous sommes UN ! » Notre Dieu veut changer nos cœurs : les hommes se divisent sans cesse, tandis que notre Dieu veut l’unité ! Il est écrit dans Matthieu 22.39, notre Dieu n’a-t-il pas dit : « tu aimeras ton prochain COMME toi-même. »

Que faisons-nous de ce COMMANDEMENT ? Malheureusement, notre Dieu demande et l’homme conteste souvent : il est temps de nous mettre à l’œuvre et de changer nos coeurs ! Oui bâtissons ensemble pour son Royaume et respectons la Volonté de notre Dieu avant tout ; si nous voulons être utiles au Seigneur et bénir tous ceux qui nous entourent.  Il est écrit dans Jean 15.12 : « C’est ici mon Commandement : AIMEZ-vous les uns les autres, COMME je vous ai aimés. » La clef du succès : l’AMOUR ! Il nous a été ordonné dans le verset 1 Corinthiens 16.14 : « que tout ce que vous faites se fasse avec AMOUR ! » Mais, il nous a précisé aussi dans le verset Matthieu 5.44: « mais Moi je vous dis : AIMEZ vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. » Vous ne vous êtes jamais posé cette question, dans la BIBLE il est écrit dans le verset Matthieu 5.46-47 : « que faisons-nous de mieux que les autres, si nous AIMONS juste ceux qui nous aiment ? » Il est écrit aussi dans Luc 6.32-36 : « Ou si nous AIDONS juste ceux que nous aimons ? »

Évidemment, si nous participons aux oeuvres du diable et agissons comme les hommes de ce monde ; à quoi bon se dire ; des enfants de lumière et vouloir aider ceux qui se perdent, si nous agissons comme eux ? Il est écrit dans le verset 2 Corinthiens 6.14-18, L’Éternel nous dit : « ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? Ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : j’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon Peuple. C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un Père, et vous serez pour Moi des fils et des filles, dit le Seigneur Tout-Puissant. »  Il est bien écrit afin de démontrer que nous sommes semblables et non différents des autres, et il est écrit dans le verset Luc 6.41-42 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. » Nous voulons être utiles et aider les autres, mais voulons-nous changer ? … Auriez-vous oublié ceci, il est écrit dans le verset Romains 3. 21-24 : « mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, justice de Dieu par la Foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction, car tous ont péché et sont privés de la Gloire de Dieu ; et ils sont gratuitement justifiés par sa Grâce, par le moyen de la Rédemption qui est en Jésus-Christ. »

 Nous voulons servir ? Donnons-nous la main et aimons-nous les uns les autres COMME JÉSUS nous le commande, alors ainsi nous serons de ses Disciples. Même Jésus nous le précise à tous, et il est écrit dans Jean 15.8 : « à ceci tous connaîtront que vous êtes mes Disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Et il est écrit aussi dans le verset Jean 13.35 : « Si vous portez beaucoup de fruits, c’est ainsi que mon Père sera Glorifié, et que vous serez mes Disciples. »